Le Grain en bref

Association d’éducation permanente,
Le Grain est un collectif pluraliste de recherche et d’action collective à l’écoute des terrains du social.

Nous visons le changement social
et l’émancipation de tous, en particulier des publics vulnérables. 

Nous accompagnons en priorité les intervenants éducatifs et sociaux qui travaillent en première ligne avec ces publics.

Croisant leurs regards sur les pratiques sociales, les acteurs engagés dans Le Grain proposent des publications, des ateliers et des recherches participatives mêlant :

  • théorie et pratique
  • réflexion et action
  • pertinence et impertinence

Fondée en 1976 pour faire connaître les alternatives pédagogiques (pédagogie du projet, alternance, pédagogies actives…), l’asbl Le Grain continue aujourd’hui à promouvoir des dispositifs participatifs qui permettent à chacun de se vivre comme compétent et de continuer à apprendre des autres. L’intelligence collective est au cœur de son mode d’action.

Au Grain, nous valorisons les différents types de savoirs (expérientiels, psycho-sociaux, techniques, intellectuels…) et provoquons leur croisement afin de raffiner les diagnostics et leur partage. L’expérience “de première main” est placée au centre de notre action.

Nos thématiques de prédilection sont :

  • le pouvoir d’agir
  • les pédagogies alternatives
  • les terrains du social
  • les méthodes de recherche et d’intervention participatives

Dans nos travaux, nous cherchons à articuler plusieurs niveaux d’analyse (individuel, interpersonnel, organisationnel, inter-organisationnel, culturel, politique, global…) et des approches complémentaires (ethnographique, critique, actionnaliste, pragmatique…).

Missions

La pédagogie émancipatrice : une visée politique

Pour Le GRAIN, émanciper signifie accroître les possibilités de choix des personnes précarisées par notre société. Émanciper signifie aussi augmenter la capacité de ces mêmes personnes à être reconnues dans leurs efforts pour améliorer et transformer leurs conditions.

Autrement dit, l’émancipation requiert plus qu’une transformation individuelle. Elle exige aussi que les personnes puissent réaliser collectivement des transformations institutionnelles et structurelles qui modifient concrètement et durablement les rapports sociaux de domination à travers des démarches visant plus de justice sociale.

Pour Le GRAIN, l’émancipation est un processus qui dépend en grande partie des personnes elles-mêmes : ce sont elles, les actrices de leur libération. Mais elles ont besoin de pouvoir concourir à une transformation réelle de leur environnement proche. C’est ce travail de transformation sociale que Le GRAIN appelle une pédagogie émancipatrice.

Le GRAIN travaille à la mise en œuvre d’une pédagogie émancipatrice de deux façons. D’une part, la plupart des membres et collaborateurs de l’association sont eux-mêmes engagés professionnellement sur différents terrains sociaux et éducatifs où ils interviennent en première ligne. D’autre part, l’équipe mène une réflexion avec des intervenants éducatifs et sociaux de première ligne travaillant en milieux populaires et organise la diffusion du résultat de ses recherches vers un large public. En tant que service d’éducation permanente, Le GRAIN travaille donc principalement avec les intervenants éducatifs et sociaux de première ligne s’adressant aux milieux populaires. Ces intervenants sont appelés, pour faire bref, les « praticiens ».

Équipe

Manon Bertha​

Socio-anthropologue, chercheuse

manon.bertha@legrainasbl.org
+32 2 217 94 48

Véronique Georis

Directrice, chercheuse, facilitatrice, politologue et anthropologue

veronique.georis@legrainasbl.org
+32 2 217 94 48

Martine De Keukeleire

Collaboratrice, historienne et pédagogue

Rachida Haji

Employée administrative et comptable

rachida.haji@legrainasbl.org
+32 2 217 94 48

Delphine Huybrecht

Secrétaire de rédaction, journaliste et pédagogue

delphine.huybrecht@legrainasbl.org
+32 2 217 94 48

A

Homme de l’ombre

a@legrainasbl.org
+32 2 217 94 48

Comité de rédaction​

Manon Bertha​

Socio-anthropologue, chercheuse

Béatrice Bosschaert

Coordinatrice, chercheuse, ludosociologue et pédagogue

Martine De Keukeleire

Historienne et collaboratrice

Véronique Georis

Socio-anthropologue, chercheuse et directrice d’AMO

Delphine Huybrecht

Journaliste, pédagogue et secrétaire de rédaction

Céline Lambeau

Conseillère pédagogique et chargée de recherches dans le secteur de l’insertion-socioprofessionnelle

Xavier Briké

Anthropologue

Recherche